C’est marrant cette manie de pleuvoir en bretagne…

L’hiver arrive, Taol-Heol n’étant toujours pas au sec, cela complique les travaux…

Je me concentre donc sur le safran, après l’avoir ouvert, j’ai enlevé ce que je pouvais comme mousse humide, et suspendu le safran dans un atelier chauffé pour accélérer le processus.

 

Découpe du haut du safran pour pouvoir ensuite le remplir de résine époxy.

Et voila un peu de place pour la suite... Découpe du haut du safran pour pouvoir ensuite le remplir de résine époxy.

Prêt pour le séchage accéléré...

Prêt pour le séchage accéléré…

A 3m de la sortie du chauffage c'est chaleur assurée. Pas de doute c'est efficace.

A 3m de la sortie du chauffage c’est chaleur assurée. Pas de doute c’est efficace.

 

Ensuite vient l’étape du remplissage, j’ai décidé de remplir le vide laissé par la mousse par de la résine époxy chargé, je n’ai pas réussi à le faire en une seule fois, tant pis ce sera en 2 fois. De toute façon vu la quantité de résine cela chauffait déjà pas mal…

IMG_5570 IMG_5569

Publicités