le moteur prend son envol…

Hello, les amoureux des OFR (Objet Flottant en Restauration)

Ce coup si c’est bon, j’ai enfin sorti le moteur de TAOL-HEOL, cela fut long…J’attendais l’arrivé d’un nouvel engin de levage au boulot pour pouvoir entreprendre l’extraction. Merci à mon collègue et ami Jean Yves pour le précieux coup de main.

IMG_9220IMG_9219

 

La procédure est simple, on débranche tout ce qui est connecté au moteur (électricité, durites de gazole, câbles de commandes…), et on dépose les silentblocs . Pour finir on désaccouple les 2   demis tourteaux de l’arbre d’hélice.

IMG_9218

 

 

 

 

 

 

Ensuite il y a plus qu’a…..levé, j’ai utilisé un treuil manuel à chaine attaché sur le point de levage d’un manuscopique , cela permet de lever en douceur.

IMG_9224 IMG_9227 IMG_9229 IMG_9231

 

 

 

 

 

 

 

 

Et voila mon BETA MARINE de 35cv sur le planché des vaches, près pour une inspection minutieuse et une révision complète, peut être même un petit coup de peinture…soyons fou.

IMG_9233 IMG_9234 IMG_9235 IMG_9236

IMG_9237IMG_9235

La cale moteur est enfin vide, on peut voir qu’il y a du boulot…beaucoup de boulot.

IMG_9228

La suite dans le prochain épisode.

A bientôt

Seb

Publicités

L’aventure continue…

Ces derniers temps j’ai eu peu de temps pour écrire des articles sur l’avancé des travaux (petite avancée…). En fait je m’occupe aussi du site centurion.fr, et il y a de l’activité en ce moment.

Dés les premier rayons de soleil j’ai enlevé la bâche de protection histoire de me motiver d’avantage. Mais c’est à l’intérieur que je concentre mes efforts actuellement. L’idée étant de préparer le moteur pour ça …dépose! J’en profiterais pour lui faire une petite cure de jouvence, cela fait déjà 12 ans qu’il est dans cette cale. C’est intéressant de profiter des travaux pour pouvoir contrôler intégralement le moteur et ses périphériques ( alternateur, démarreur, presse étoupe), et profiter pour réorganiser tout ce petit monde plus rationnellement.J’en profiterais aussi pour revoir l’ensemble du meuble de descente, de la cuisine et de la glacière, le tout ayant souffert des infiltration d’eau.

IMG_6079

Voila le bébé à sortir!

IMG_6080

Le montage de la structure du meuble me semble pas d’origine?

IMG_6082

Pas en super état tout cela.

IMG_6084

Quel beau tableau électrique !!!

IMG_6085

Adieu bordel de câble…

IMG_6086

Drôle de protection pour du 12v?

IMG_6089

Dépose faisceau moteur et pupitre de commande.

IMG_6090

Simple, mais efficace.

IMG_6172

Le montant supérieur est en très mauvaise état.

IMG_6173

Pour quel raison le tenon était cassé, peu être à la précédente dépose du moteur…

IMG_6175

Croyez vous qu’il y a quelque chose à récupérer?

IMG_6177

Un des 2 réservoirs, on voit le petit tuyau transparent qui permet de lire le niveau de gazole, simple mais pas de risque de panne électrique.

IMG_6176

C’est au tour de l’enrouleur de génois de passer sur l’établis…

Le mât étant « dépouillé » en partie, je m’occupe maintenant de l’enrouleur qui traine au sol avant qu’une catastrophe n’arrive. J’ai décidé comme d’habitude d’aller au bout des choses et de démonter intégralement l’enrouleur. Ceci pour deux raisons, la première est que cela me permet de faire un diagnostique complet, la seconde est que c’est plus facile a stocker en attendant la remonte…

Le plus compliqué dans le démontage des profilés de l’enrouleur, ce sont les éclisses qui relient les profilés, en effet les vis de blocages sont montées au frein filé (loctite) et il est courant que le produit coule dans le profilé et colle ce dernier rendant le démontage compliqué. Je n’ai pas dérogé a cette règle, malgré plusieurs essais de différentes manières, une éclisse m’a résisté, j’ai du couper les deux demis palier pour pouvoir sortir l’étai. En prime j’ai abimé le profilé, je suis bon pour une commande d’un neuf…

IMG_5976

Pas facile de loger cela sur une galerie de voiture…

IMG_5975

Commençons par démonter le tambour.

IMG_5977

On dépose les deux verrous de blocage des lattes.

IMG_5978

On démonte l’axe qui retient l’étai.

IMG_5979

Et voila.

IMG_5980

Dépose des liaisons de bras d’arceaux.

IMG_5981

On retire la vis de maintien de l’arceau.

IMG_5982

On enlève la bosse d’enrouleur.

IMG_5983

Dépose des vis de maintien du tambour.

IMG_5984

Et on démonte.

IMG_5985

On dévisse le ridoir.

IMG_5986

Commençons à enlever les vis de maintiens des éclisses.

IMG_5988

Voici l’éclisse récalcitrante et les marques de mes maladresses…

IMG_5989

Et voila le travail.

IMG_5987

C’est plus facile pour le rangement désormais.

 

Le travail sur le mât continue…

Voici la suite des travaux sur le mât, dépose du gréement, des barres de flèches, de l’accastillage…

IMG_5746

Drisse, enrouleur poulie, tous doit disparaitre.

IMG_5747

comme le pataras, la balancine, la drisse de GV

IMG_5760

Et voila le gréement bien stocké pour pouvoir faire le point.

IMG_5777

Le pied de mât aussi doit être démonté, juste quelques rivets à faire sauter.

IMG_5781

Besoin d’un bon nettoyage et d’une bonne protection avant d’être remonté.

IMG_5780

L’électrolyse fait son travail comme d’habitude.

IMG_5778

Les câbles seront aussi contrôlés et…changés.

IMG_5759

Après avoir enlevé les protections des barres de flèches…surprise, le bout est une pièce en fonte d’aluminium, donc comme d’habitude cela a gonflé. Donc vis pour l’instant indémontable, mais plus grave sur l’autre barre de flèche…

IMG_5758

Comme vous pouvez le voir c’elle ci est fendu, cela aurai pu être dramatique pour le mât…

IMG_5764

Vous l’avez reconnu?

IMG_5765

C’est la crapaudine, vous savez la pièce qui tient le safran en dessous.

IMG_5768

Un passage à la brosse métallique. et…

IMG_5766

44 années dans l’eau et c’est comme neuf.

IMG_5767

Pas de problème particulier, ouf, les soudures sont nickel.

IMG_5770

La bague par contre présente des traces de fatigue, c’est normal, à refaire.

IMG_5784

Sur le mât il y a 3 winchs, aucun ne semble opérationnel. Pour l’instant…

IMG_5785

Donc dépose des winchs, encore des petit rivets à dégager.

IMG_5788

Ce sont des LEWMAR N°8

IMG_5789

Allez on commence le démontage.

IMG_5790

Pas étonnent que les cliquets ne fonctionnent plus…

IMG_5793

C’est déjà mieux.

C’est marrant cette manie de pleuvoir en bretagne…

L’hiver arrive, Taol-Heol n’étant toujours pas au sec, cela complique les travaux…

Je me concentre donc sur le safran, après l’avoir ouvert, j’ai enlevé ce que je pouvais comme mousse humide, et suspendu le safran dans un atelier chauffé pour accélérer le processus.

 

Découpe du haut du safran pour pouvoir ensuite le remplir de résine époxy.

Et voila un peu de place pour la suite... Découpe du haut du safran pour pouvoir ensuite le remplir de résine époxy.

Prêt pour le séchage accéléré...

Prêt pour le séchage accéléré…

A 3m de la sortie du chauffage c'est chaleur assurée. Pas de doute c'est efficace.

A 3m de la sortie du chauffage c’est chaleur assurée. Pas de doute c’est efficace.

 

Ensuite vient l’étape du remplissage, j’ai décidé de remplir le vide laissé par la mousse par de la résine époxy chargé, je n’ai pas réussi à le faire en une seule fois, tant pis ce sera en 2 fois. De toute façon vu la quantité de résine cela chauffait déjà pas mal…

IMG_5570 IMG_5569

Démontage du placard dans la salle de bain.

Malgré les heures déjà nombreuses de démontage, certaines choses me résistent encore. Ainsi la cadène bâbord situé au niveau de la salle de bain n’est pas accessible sans un démontage complet du placard…Donc démontage du montant entre la salle de bain et la cabine avant, pour pouvoir sortir la façade. Dire qu’il faudra tout remonter…

IMG_5112

La façade est relativement facile à déposer.

IMG_5114

Mais ce n’est pas le cas des étagères.

IMG_5116

Les vis étant d’époque , bien oxydées, les têtes ce cassent de peuurrrrr…

 

Mais que fait il?

Peut être vous demander vous si les travaux avancent…

En fait tout doucement, les intempéries sont de retour et ne facilitent pas le travail.

Le safran continu de sécher après un bon nettoyage au karcher pour dégommer la mousse intérieur, maintenant il faut que cela sèche avant d’envisager la stratification.

Je vais juste pouvoir finir de préparer le safran, sur le haut par exemple je vais couper la colle pour pouvoir bien remplir l’intérieur du safran . Je ferai un petit article pour vous expliquer tout cela.

IMG_5173 IMG_5174