L’aventure continue…

Ces derniers temps j’ai eu peu de temps pour écrire des articles sur l’avancé des travaux (petite avancée…). En fait je m’occupe aussi du site centurion.fr, et il y a de l’activité en ce moment.

Dés les premier rayons de soleil j’ai enlevé la bâche de protection histoire de me motiver d’avantage. Mais c’est à l’intérieur que je concentre mes efforts actuellement. L’idée étant de préparer le moteur pour ça …dépose! J’en profiterais pour lui faire une petite cure de jouvence, cela fait déjà 12 ans qu’il est dans cette cale. C’est intéressant de profiter des travaux pour pouvoir contrôler intégralement le moteur et ses périphériques ( alternateur, démarreur, presse étoupe), et profiter pour réorganiser tout ce petit monde plus rationnellement.J’en profiterais aussi pour revoir l’ensemble du meuble de descente, de la cuisine et de la glacière, le tout ayant souffert des infiltration d’eau.

IMG_6079

Voila le bébé à sortir!

IMG_6080

Le montage de la structure du meuble me semble pas d’origine?

IMG_6082

Pas en super état tout cela.

IMG_6084

Quel beau tableau électrique !!!

IMG_6085

Adieu bordel de câble…

IMG_6086

Drôle de protection pour du 12v?

IMG_6089

Dépose faisceau moteur et pupitre de commande.

IMG_6090

Simple, mais efficace.

IMG_6172

Le montant supérieur est en très mauvaise état.

IMG_6173

Pour quel raison le tenon était cassé, peu être à la précédente dépose du moteur…

IMG_6175

Croyez vous qu’il y a quelque chose à récupérer?

IMG_6177

Un des 2 réservoirs, on voit le petit tuyau transparent qui permet de lire le niveau de gazole, simple mais pas de risque de panne électrique.

IMG_6176

Publicités

C’est marrant cette manie de pleuvoir en bretagne…

L’hiver arrive, Taol-Heol n’étant toujours pas au sec, cela complique les travaux…

Je me concentre donc sur le safran, après l’avoir ouvert, j’ai enlevé ce que je pouvais comme mousse humide, et suspendu le safran dans un atelier chauffé pour accélérer le processus.

 

Découpe du haut du safran pour pouvoir ensuite le remplir de résine époxy.

Et voila un peu de place pour la suite... Découpe du haut du safran pour pouvoir ensuite le remplir de résine époxy.

Prêt pour le séchage accéléré...

Prêt pour le séchage accéléré…

A 3m de la sortie du chauffage c'est chaleur assurée. Pas de doute c'est efficace.

A 3m de la sortie du chauffage c’est chaleur assurée. Pas de doute c’est efficace.

 

Ensuite vient l’étape du remplissage, j’ai décidé de remplir le vide laissé par la mousse par de la résine époxy chargé, je n’ai pas réussi à le faire en une seule fois, tant pis ce sera en 2 fois. De toute façon vu la quantité de résine cela chauffait déjà pas mal…

IMG_5570 IMG_5569

Démontage du placard dans la salle de bain.

Malgré les heures déjà nombreuses de démontage, certaines choses me résistent encore. Ainsi la cadène bâbord situé au niveau de la salle de bain n’est pas accessible sans un démontage complet du placard…Donc démontage du montant entre la salle de bain et la cabine avant, pour pouvoir sortir la façade. Dire qu’il faudra tout remonter…

IMG_5112

La façade est relativement facile à déposer.

IMG_5114

Mais ce n’est pas le cas des étagères.

IMG_5116

Les vis étant d’époque , bien oxydées, les têtes ce cassent de peuurrrrr…

 

Mais que fait il?

Peut être vous demander vous si les travaux avancent…

En fait tout doucement, les intempéries sont de retour et ne facilitent pas le travail.

Le safran continu de sécher après un bon nettoyage au karcher pour dégommer la mousse intérieur, maintenant il faut que cela sèche avant d’envisager la stratification.

Je vais juste pouvoir finir de préparer le safran, sur le haut par exemple je vais couper la colle pour pouvoir bien remplir l’intérieur du safran . Je ferai un petit article pour vous expliquer tout cela.

IMG_5173 IMG_5174

Safran mon beau safran…Pourquoi!

Pourquoi tant de surprises…

Je continue donc l’inspection de mon safran, et malheureusement mes intuitions étaient bonnes…Voici une petite video (sans prétention) qui fait le point en 2mn.

 

Les surprises du Safran…

Le temps n’étant pas de la partie, j’ai décidé de regarder de plus prêt le safran de TAOL-HEOL à l’abri. En effet j’avais déjà souligné un problème de stratification sur le haut du safran, une personne avait stratifié par dessus le primaire, voire l’antifouling, résultat tous s’arrache, comme ceci:

IMG_2696 IMG_2698

 

 

J’ai donc commencé par enlever la totalité de l’antifouling et du primaire au grattoir:

IMG_1788

 

 

 

 

IMG_4996

Espérons qu’il n’y ai pas trop de surprises…

Au boulot…

 

IMG_4997

Cette petite fissure ne m’inspire guère.

IMG_5001

Tout ce passe bien, pour l’instant…

IMG_5002

Au passage nettoyage de la mèche de safran

IMG_5003

Voila presque plus rien à enlever.

IMG_5004

Il y a bien une fissure…qui ne laisse peu de doute sur une entrée d’eau dans le safran.

On continu par un ponçage, en profondeur. Pour ce faire j’utilise une ponceuse super agréable à utiliser, une 3M basse tension avec un transformateur déporté, légère légère légère.

IMG_5012

C’est mieux ainsi, il n’est pas si détérioré que cela.

IMG_5005

C’est top une petite ponceuse.

IMG_5010

Un peu de travail en perspective, mais pas dramatique.

IMG_5025

Pour finir, je découvre une ancienne réparation, mais semble t’il mal réalisée, encore une entrée d’eau…

IMG_5023

On aperçois ici une fissure…

IMG_5026

Pas terrible tout cela.

IMG_5028

Inévitablement il y a de l’eau dans le safran…

Un séchage s’impose avant toute réparation, reste à savoir si j’ouvre le safran pour voir l’état du coeur du safran, ou si je répare en stratifiant l’ensemble.

A suivre.

 

Un nouvel article dans SAV!!!

Les travaux de TAOL-HEOL avançant doucement mais surement, j’arrive aux pieds de chandeliers. Deux de mes pieds de chandeliers présentent d’importantes fissures. Vous pouvez suivre la réparation ICI

IMG_4705

On voit bien sur cette photos les fissures, la stratification aussi est touchée.